The Divine Cypher

Ana Pi

Nov 18, 2021
durée : 55 min - séance scolaire 
55 min - séance scolaire 
autre(s) date(s) :

La chorégraphe et chercheuse en danse urbaine brésilienne Ana Pi propose une enquête cinématographique et performative des danses sacrées.

Elle entretient un dialogue fantasmagorique avec le travail réalisé dans les années 1940 par la cinéaste Maya Deren sur la culture haïtienne et le patrimoine Vaudou. Ana Pi tresse dans un même mouvement les archives, les images du passé et les voix de ses contemporaines d’Haïti. Il s’agit d'"élargir le cypher de l'imagination telle une grande ronde, pour rendre au rêve sa dimension fantastique », de fouiller dans l'Histoire et de chorégraphier de nouveaux futurs.

Spectacle présenté en coréalisation avec le Festival d’Automne à Paris dans le cadre du Portrait Lia Rodrigues et en partenariat avec le Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine.

Plus d'infos et réservation :
01 46 86 70 70

distribution

chorégraphie, interprétation, recherche et réalisation vidéo : Ana Pi | création lumières : Jean-Marc Ségalen | musique originale et spatialisation du son : Jideh HIGH ELEMENTS | dialogues rêvés et collaborations multiples, en cours de distribution : Marie-Ange Aurilin, Wendy Désert, Tara El, Ginite Popote, Jenny Mezile, Gerda Boisguené, TRVANIA | conseils philosophiques : Profe. Dre. Maria Fernanda Novo | conseils sémiotiques :Profe. Dre. Cida Moura | création costumes : @remexefavelinha - Carla de Lá, Mili et IsabellaRodsil | production et diffusion : Sarah Becher | communication et presse : Louise Marion | production : NA MATA LAB | production déléguée : Latitudes Prod. – Lille | photo : Ana Pi

crédits

coproductions : Institut de Recherche pour l’étude des Arts de l’Amérique Latine Patricia Phelps de Cisneros & Museum of Modern Art, New York, Etats-Unis ; Terra Batida, Alkantara, Portugal ; Be My Guest — Réseau international pour les pratiques émergentes ;  La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne ; Centre national de danse contemporaines, Angers | coproduction film : avec la participation des Soirées Nomades de la Fondation Cartier pour l’art contemporain

Le spectacle a bénéficié d’une aide au projet de la DRAC Ile-de-France.

en lien avec cet évènement