Six heures du soir en été

Jul 02, 2022
samedi 2 juillet | de 18h jusqu’à minuit
durée :  
 
autre(s) date(s) :

Cet évènement festif et familial met à l’honneur des formes brèves, comme autant de respirations, fulgurances et fragments disséminés entre le jardin et le parvis de la briqueterie.

" Raconte moi tout, vite, en trois gestes " pourrait être la maxime de ce rendez-vous de la brièveté, des jaillissements radieux et incisifs.

Pour clore la soirée... 😎 Esprit clubbing et DJ set proposés par Massangila Lumengo dit Yugson. De la House dance avec Hawks Method Lab et la participation du groupe Sow.
Venez danser !

Par ailleurs, du 25 juin au 02 juillet, vous pourrez tenter votre chance avec La Machine, juke-box à danser, imaginée par la compagnie Labkine, et repartir avec une surprise !


Au programme !
Disparue de et avec Marcela Santander Corvalán
Pour ce solo, la danseuse et chorégraphe chilienne est partie d’une posture extraite du duo Époque, pièce créée avec Volmir Cordeiro, en 2015, à partir de danses de femmes du Xsiècle. Une danseuse japonaise, Yoko Ashikawa, est accroupie. Cette position particulière donne lieu à un voyage chorégraphique, « une danse d’en bas », depuis les Andes précolombiennes jusqu’au clubbing. « Un territoire, une archive vivante, une mémoire active ».

Mue de et avec Mélodie Morin
La danseuse-marionnette fait entrer sa danse en rotation autour d’un agrès de cirque, la roue de Cyr, tore métallique de deux mètres de diamètre. Mélodie Morin « cherche à créer un monde à la limite du rêve. Elle invente un personnage insaisissable, à la frontière de l’humain. Cet être n’a pas d’identité propre, il peut être n’importe qui, il peut prendre toutes les formes. Tout un chacun peut alors s’identifier. » Elle nous entraîne à sa suite dans ses pérégrinations, entre cirque burlesque et poétique.

Mécaniques de et avec Valeria Giuga & Anne-James Chaton
Tandis que le performeur A-J Chaton égraine la liste des différentes parties du corps en les distribuant de manière inattendue, le corps de la danseuse, dans lequel viennent s’inscrire tous ces mots, sait lui que tous ces bouts de corps doivent s’articuler ensemble et s’entendre d’une façon ou d’une autre. La danseuse tente de les ramener à la raison mais le poète accélère le rythme, la mécanique s’emballe, la machine devient folle.

Shirtologie de Jérôme Bel avec Frédéric Seguette
À la suite de Roland Barthes, Shirtologie met en scène « une réalité individuelle, véritable acte de ‘vêtement’, par laquelle l’individu actualise sur lui l’institution générale du costume ». Ludique et minimaliste, cette troisième pièce de Jérôme Bel, qui tourne depuis 1997, propose une chorégraphie du déshabillage qui interroge les messages saturant nos vies. De quelle manière avons-nous été dépossédé·e·s de notre identité à force de porter des slogans dépourvus de sens ?


Être milieu des milieux de Sylvain Prunenec & Ryan Kernoa & Sophie Laly
Pièce initiée au Domaine de Kerguéhennec dans le Morbihan, elle est née du désir de Sylvain Prunenec de s’immerger dans des espaces de nature préservée ou délaissée et de les explorer pour troubler les frontières entre urbain et rural, forêt et prairie, roche et tourbe, fleuve et terre ferme. La porosité de ces zones dites intermédiaires articule la rencontre avec le public à travers la combinaison d’images, de textes, de musique et de danse. C’est une version inédite et adaptée au jardin de la Briqueterie qui sera présentée ici.
[dans le cadre de Jardins ouverts en Île-de-France]

L'Anti-danse de Marcela Santander Corvalán avec un groupe d’amateur·trice·s
« L’Anti-danse c'est une danse nourrie des pratiques que je développe, une tentative poétique pour nous soigner des folies du monde.

L’Anti-danse c'est faire des alliances et s’émanciper par des stratégies collectives créées ensemble.
L’Anti-danse c'est faire la fête ensemble en quelques minutes et sans se poser des questions.
L’Anti-danse c'est explorer nos forces et nos corps pour inventer notre futur.
L'Anti-danse c'est une danse sur le vif pour échapper s’oppose à toutes les oppressions qui opèrent sur nos corps. »
Marcela Santander Corvalán

avec le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture

L'Anti-danse de Marcela Santander Corvalán


Gratuit - réservation conseillée
01 46 86 70 70
Venez en mobilités douces !

Le bar de la briqueterie vous propose une restauration légère et végétarienne.

photographies  : © Joseph Banderet (haut page), Disparue © A Monot (1,2), Mue © Raynaud de Lage (3,4), Mécaniques © Labkine (5),  Shirtologie © Herman Sorgeloos (6,7), Être milieu des milieux © Sophie Laly (8), dancefloor à la briqueterie © Laurene Valroff (9).

en lien avec cet évènement