Six heures du soir en été

Jun 29, 2024
durée : 6h 
6h 
autre(s) date(s) :

Cette année, "Six heures du soir en été" se met aux couleurs du Japon ! Un temps familial, festif et gratuit mettant à l’honneur des formes brèves disséminées entre le jardin et le parvis.

Pour cette 4e édition de Six heures du soir en été, la briqueterie propose une série d'événements artistiques et culturels en lien avec la culture japonaise. Les espaces extérieurs seront habités par des spectacles, des projections vidéos, des ateliers d’origami, de manga et de danse ainsi qu'un dancefloor ! Et que diriez-vous de vous laisser tenter par des spécialités culinaires japonaises ?

Les artistes attendu·e·s : Volmir Cordeiro, Kaori Ito, Kenta Kojiri, Satchie Noro, Akiko Hasegawa, les participant·e·s de l’atelier Dopamine! avec Clint Lutes et Inés Hernández, et Sonikem de la Real Japanese hip hip association.

Cette inspiration japonaise est insufflée par une 2e année d'accueil au mois d'août de la délégation olympique japonaise de breakdance ! L'équipe d'athlètes s'entrainera à huis clos en vue de la préparation des épreuves.

Programme de la soirée :

Hana no hanabi
avec Clint Lutes et Inés Hernández et les participant·e·s de l’atelier Dopamine! | durée : 10 min

Depuis l’automne 2022, Anna Carraud, Marcela Santander Corvalán, Inés Hernández et Clint Lutes donnent corps aux ateliers mensuels Dopamine!. Ils partagent avec les amateur·ices leurs techniques de danse improvisée alliant des pratiques somatiques. Inspirés du Japon, ils enchanteront de leurs gestes le jardin et lanceront les festivités. 

Phaenomena
création 2024 de Satchie Noro avec Yumi Rigout et Natacha Kierbel | durée : 40 min

Inspirée de rencontres avec des artisans du savoir-faire textile, la chorégraphe franco-japonaise en résidence à la briqueterie cette saison, initie avec Aurore Thibout, créatrice textile et plasticienne, Yumi Rigout et Natacha Kierbel danseuses circassiennes, une recherche autour de la matière textile, des fibres polymorphes, du fil et ses pouvoirs d’interaction avec le mouvement.

HARÉ DANCE 
solo de et avec Akiko Hasegawa | durée : 30 min

Avec son solo, Akiko s’inspire du Haré, concept japonais définissant le festif, le solennel et l’extravagant, le temps hors de l’ordinaire. Revisitant les fêtes dansées et y associant des musiques collectées auprès de ses proches en France et au Japon, elle cherche à activer en nous notre état de Haré. Akiko nous propose, pour cet événement, une version in situ adaptée du spectacle éponyme créé pour le plateau de théâtre.

Métropole
performance de Volmir Cordeiro avec une musique live de Philip Foch | durée : 30 min

Avec le batteur Philip Foch, Volmir Cordeiro (artiste associé à la briqueterie de 2021 à 2023) incarne les multiples corps et visages qu’une ville peut contenir. En état d’errance ou d’affolement, avec douceur ou par surgissement, pour cette re-création in situ de Métropole, le chorégraphe et performeur brésilien éprouve ces figures autant qu’il les transmet, dans un jeu de métamorphoses, tantôt catcheur punk, samouraï robotique, créature carnavalesque ou personnage butô. 

Study for Self/Portrait
solo de et avec Kenta Kojiri | durée : 20 min

Danseur virtuose, Kenta puise sa physicalité dans les racines de la culture nippone et la logique de la danse classique. En revenant aux origines de la danse, avec Study for Self/Portrait, il immortalise nos souvenirs avec nos corps. Il est le premier danseur japonais masculin à rejoindre le Nederlands Dans Theater 1, et est artiste associé du Yokohama Red Brick Warehouse au Japon. 

Battle mon cœur
de Kaori Ito avec Noémie Ettlin et Léonore Zurflüh ; DJ Sonikem de la Real Japanese Hip Hop (RJHH) | durée : 30 min

Battle mon cœur est né de l’envie de Kaori Ito d’initier une série de portraits d’interprètes de différents styles qui célèbre la danse. Confronter ces soli sur les codes du battle, c’est contribuer à décloisonner les genres. Lieu de transformation de l’énergie vitale, lieu de brassage, le battle devient piste de danse pour une communion finale en forme de bal. Kaori Ito convoque les danseuses Noémie Ettlin et Léonore Zurflüh pour un battle mêlant danse classique, contemporaine et street, avant d’inviter le public à rejoindre le dancefloor.

Soirée dancefloor
avec le DJ Sonikem de la Real Japanese Hip Hop (RJHH) | durée : 1h

Venez groover avec Sonikem, compositeur, DJ et rappeur, membre de la  Real Japanese Hip Hop basée à Cergy. Du lo-fi au boombap, du hip-hop au jazz en passant par l'afrohouse et la trap, sa musique est le reflet de ses origines multiculturelles et de ses diverses influences musicales. Let’s dance !

La Real Japanese Hip Hop (RJHH), est une plateforme médiatique dédiée à la culture hip-hop japonaise. Fondée en 2013 par Roger Atangana Kolo alias Attango, RJHH s'est rapidement imposée comme la référence pour tous ceux qui cherchent à comprendre et à suivre l'évolution du rap, du R&B et des autres genres musicaux urbains du Japon.

Vidéos-danse 

Tout au long de la soirée, découvrez une série de courtes vidéos-danse de réalisateur·ices et chorégraphes japonais·es, sélectionnée par Marisa Hayes, chercheuse et co-fondatrice du Festival International de Vidéo danse de Bourgogne, par ailleurs passionnée du Japon où elle fit ses études.

Onigiri, bento et mochi, une restauration légère, végétarienne et nippone est proposée sur place.

En amont des spectacles :

Atelier danse amateur pour participer au spectacle Battle mon cœur 
avec Kaori Ito et Léonore Zurflüh | à 11h | durée : 2h

En préparation du spectacle Battle mon cœur, Kaori Ito et Léonore Zurflüh nous accompagnent dans la découverte de l’esprit et de l’énergie des battles. Le battle est considéré ici comme un espace de partage, un combat avec soi-même. Les participant·es sont invité·es à se mettre en cercle avec une prise de parole corporelle égale. Nous nous connecterons à nous-même ainsi qu’à l’altérité pour célébrer ensemble un instant de danse.

Cet atelier est ouvert aux personnes, avec ou sans expérience en danse, qui seront présentes le soir même pour la représentation de Battle mon cœur, prévue vers 22h30.
Inscriptions en ligne prochainement !

Atelier manga
avec les Ateliers Manga | à 16h | durée : 4h
à partir de 12 ans

Les Ateliers Manga vous proposent une session de dessin manga axée sur le mouvement et le croquis d’après la nature avant d’aller vous exercer, accompagné de leur dessinateur, devant les danseurs et danseuses. 

Le matériel vous sera fourni, mais n'hésitez pas à apporter le vôtre si vous le souhaitez.
Inscriptions en ligne prochainement !

Atelier origami
avec Corélie Bonneau | à 18h | durée : 15 min par groupe

La légende raconte que si nous parvenons à plier 1000 grues de papier et les relier en guirlande, nos vœux de santé, d’amour, de réussite ou de bonheur seront exaucés. Chaque année, des millions de grues sont ainsi envoyées au Monument des Enfants du Parc du mémorial de la Paix à Hiroshima. Corélie Bonneau, origamiste et passionnée du Japon, invitera chacune et chacun à plier des grues que nous accrocherons à la briqueterie, tel un souhait collectif adressé au monde.

-------------------------------------------------------------------------------------

Chez nos voisins vitriots

📢 PIC NIC au MAC VAL
dim. 30 juin | 11h-19h | gratuit

Le lendemain, ne manquez pas le PIC NIC annuel du MAC VAL qui met cette année à l'honneur le Japon et les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. L’occasion de retrouver de nombreuses visites et ateliers en famille, un match-performance, des expériences musicales et des échanges de saveurs…

Plus d'infos ici !

📢 Exposition photos Ailleurs par Little Shao
jusqu'au 31 août | bibliothèque Nelson-Mandela | entrée libre

Référence mondiale de la photo de danse et de breakdance, Little Shao, artiste autodidacte, est passé de la danse à la photographie. Dans cet élan de carrière, il nous partage sa vision en liant ces deux arts qui le font vibrer.

Plus d'infos ici !

mentions

photo : Japan DanceSport Federation

Satchie Noro, Phaenomena

chorégraphe : Satchie Noro | interprètes : Natacha Kierbel et Yumi Rigout | créatrice costume et plasticienne : Aurore Thibout | construction des « machineries textiles » : Silvain Ohl | accompagnement artistique : Jean-Marc Puissant | dramaturgie textile : Wafa Abida | régie générale : Thierry Arlot | musiques : Reo Komazawa et extraits du concert 413234 des Tarta Relena, Los Sara Fonta et les Cocanha | ingénieur son : Michael Sacchetti | co-producteurs : La coopérative de Rue de cirque (2R2C), le théâtre de Corbeil-Essonnes, Les Noctambules – Lieu de Fabrique à Nanterre | avec le soutien de la ville de Paris, de la ville de Bobigny, de l’Espace Périphérique (Mairie de Paris – Parc de la Villette) | action financée par la Région Île de France | soutiens : la Scène Faramine, le Padloba, Interfilière salon du textile et Made in town | la compagnie est conventionnée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, Ministère de la culture et de la communication | remerciements : Tissage Moutet, Atelier Katy, Les Tissages Perrin, Innova Fabrics, Dentelles Jean Bracq, Sophie Halette, Bugis, Terre de lin, France teinture.

Akiko Hasegawa, HARÉ DANCE

conception, bande-son, costumes, accessoires et danse : Akiko Hasegawa | création lumière : Ondine Trager | production : Association KOKO | co-production : Pole-Sud CDCN - Strasbourg | avec le soutien du Theater Freiburg (Allemagne) dans le cadre du Réseau Grand Luxe et du Théâtre du Marché aux Grains - Atelier de Fabrique Artistique - Bouxwiller | l’Association KOKO est subventionnée par le Ministère de la culture - DRAC Grand Est au titre de l’Aide au projet chorégraphique, par la Région Grand Est au titre de l’Aide aux projets de création et par la Ville de Strasbourg | remerciements : Barbara Kraft pour ses conseils accessoires, à Victor Zeller et à Olivier Métayer pour leurs conseils techniques son, à l’équipe de Pole Sud CDCN - Strasbourg et aux artistes de Programme(s) Commun(s) 2020 qui ont contribué aux collectes des HARÉ OBJETS et à tous ceux qui ont contribué à la « playlist » de HARÉ MUSIC.

Volmir Cordeiro, Métropole

conception, chorégraphie et interprétation : Volmir Cordeiro | percussions : Philippe Foch | création son : Arnaud De la Celle | création lumière : Abigail Fowler | conception & réalisation costume : Volmir Cordeiro, Clément Picot & Dat Vu | réalisation costume : Coco Blanvillain | réalisation scénographie, d'après une idée originale de Volmir Cordeiro : Hervé Cherblanc | réalisation vidéo, d'après une idée originale de Volmir Cordeiro : Margaux Vendassi | régie générale : Aliénor Lebert | regard précieux : Bruno Pace, Carolina Campos, Paca Tim Faraus, Marcela Santander Corvalan | musiques additionnelles : Senhor Cidadāo - Tom Zé, De Palavra Em Palavra - Caetano Veloso | remerciements : Paul B. Preciado, Guillaume Leingre, Carolina Mendonca et Anne Sanogo | production : Donna Volcan | administration, production, diffusion : MANAKIN / Lauren Boyer, Leslie Perrin & Adèle Tourte.

Kenta Kojiri, Study for Self/Portrait

chorégraphie, direction et interprétation : Kenta Kojiri  | musique : J.S. Bach - Goldberg Variations BWV 988 Aria et ambiance sonore | costume : matohu.

Kaori Ito, Battle mon cœur

chorégraphie : Kaori Ito, Louis Gillard et Issue Park | production : TJP Centre Dramatique National Strasbourg Grand Est | avec le soutien de : BNP Paribas. Kaori Ito est directrice du TJP – CDN de Strasbourg Grand-Est, artiste associée au CNDl de Normandie-Rouen, au Centquatre à Paris et en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse à Marseille.

crédits

avec le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles d'Île-de-France - Ministère de la Culture et la Préfecture Île-de-France. Ce projet a été labélisé par Paris 2024 dans le cadre de l’Olympiade Culturelle.

en lien avec cet évènement