Marcela Santander Corvalán

Née au Chili, Marcela Santander Corvalán se forme à la danse-théâtre à la Scuola d’Arte Dramatica Paolo Grassi de Milan, puis à la danse contemporaine au Centre national de danse contemporaine d’Angers, sous la direction d’Emmanuelle Huynh. En parallèle de sa formation, elle étudie l’histoire à l’Université de Trento en Italie et obtient une licence en danse à l’Université Paris-8. En 2016, elle participe  à Danceweb programme, dans le cadre du festival Impulstanz à Vienne.

Depuis 2011, elle collabore en tant qu’interprète avec les chorégraphes Dominique Brun (Sacre #197 ; Sacre #2), Faustin Linyekula (Stronghold), Julie Nioche (Nos amours), Ana Rita Teodoro (Plateau ; Fofo), Volmir Cordeiro (L’œil, la bouche et le reste ; Trottoir), Mylène Benoit (Archée). Elle travaille également en collaboration avec Mickaël Phelippeau dans Chorus (2012), Pour Ethan  (2014), Set-Up (2014), Kritt (2016), Footballeuses (2017).

Elle développe ses propres projets depuis 2014, date à laquelle elle entame une collaboration avec le Quartz, scène nationale de Brest qui lui offre un terrain d’expérimentation propice à la mise en œuvre de ses projets personnels. En février 2015, elle cosigne avec Volmir Cordeiro la pièce Époque. En mars 2016, elle crée son premier solo Disparue. En juillet 2017, elle crée MASH (avec la chorégraphe italienne Annamaria Ajmone) et en novembre 2019, Quietos au Manège, scène nationale de Reims. En 2020, elle signe avec Hortense Belhote une conférence performée CONCHA – Histoires d’écoute. Elle prépare actuellement sa prochaine pièce, Bocas de Oro, prévue pour octobre 2022.

Marcela Santander Corvalán est actuellement artiste associée à La Manufacture, CDCN Nouvelle-Aquitaine Bordeaux • La Rochelle dans le cadre du dispositif soutenu par le ministère de la Culture.

http://fabrikcassiopee.fr/artistes