Nahibly, une histoire again

Christian Romain Kossa


autre(s) date(s) :

Avec pour point de départ l’attaque d’un camp de réfugié·e·s à Nahibly, le 20 juillet 2012, Christian Romain Kossa pose la question du deuil et de la manière dont nous pouvons vivre avec nos mort·e·s.

Il s’agit de faire surgir une nouvelle narration pour laisser place à la réparation, le corps du danseur comme témoin.

Open studio : des artistes en résidence proposent de partager un temps de présentation et d’échanges autour de leur création en cours.

photo : Marc Coudrais

en lien avec cet évènement